Back to top
  • J’ai essayé d’assouvir mes fantasmes sexuels grâce au rêve lucide

    Vendredi, 11 janvier 2019 03:19:04 De: Vice French RSS feed for https://www.vice.com

    Dans Le Complexe d’Icare, roman féministe d’Erica Jong paru en 1973, Isadora, le personnage principal, fantasme sur une aventure sans lendemain avec un inconnu rencontré dans un train. « Baiser sans effeuillage, c’est la pureté absolue. En fait, c’est de l’idéalisme platonicien. Pourquoi sans effeuillage ? Parce que c’est le genre de coup de foudre, précisément, où l’on ne se prend pas les doigts dans les fermetures à glissière, où tout se détache tout seul comme des pétales de rose, où les sous-vêtements s’envolent dans un souffle comme des graines de pissenlit », écrivait-elle.

    Comme beaucoup de jeunes femmes qui découvrent leur sexualité et qui ont lu Le Complexe d’Icare, baiser sans effeuillage, c’est-à-dire sans préliminaires, est devenu un fantasme personnel. Mais le fait d’avoir un petit ami limite les opportunités. J’ai donc décidé d’en rêver à la place.

    J’ai commencé ma quête de la baise spontanée à travers le rêve lucide. Le terme apparaît en 1913 et décrit un état dans lequel le rêveur a conscience d’être en train de rêver et peut exercer un contrôle délibéré sur le déroulement de son rêve. Et comme le sexe et le sommeil sont intimement liés (et pas seulement parce que les deux se pratiquent sous les draps), c’était bien pratique. Les corps trahissent souvent de nombreux signes d’excitation physique quand ils sont endormis. La tumescence nocturne du clitoris ou du pénis durant la phase paradoxale du sommeil est un phénomène bien connu.

    « J’ai expérimenté mon premier rêve lucide vers 17 ans. J’ai passé les deux années suivantes à ne faire pratiquement que des rêves érotiques lucides », nous raconte le professeur Charlie Morley. Âgé de 35 ans, il parcourt le monde pour dispenser ses enseignements sur le rêve lucide et a donné la première conférence TEDxTalk sur le sujet en 2011. On y apprend notamment que par la « stimulation dans cette réalité virtuelle » qu’est l’espace du rêve lucide, on peut expérimenter, explorer, satisfaire bien des fantasmes et que les orgasmes y sont plus intenses.

    « Lorsqu’on a un orgasme dans un rêve classique, on se réveille, explique-t-il, mais nous ne sommes pas réellement présents durant cet orgasme. » Selon une étude de 2007 réalisée par le Dr Antonio Zadra du Centre de Recherches Avancées de la Médecine du Sommeil de l’université de Montréal, nous sommes près de 80% à vivre des expériences sexuelles dans nos rêves.

    « Quand vous jouissez dans un rêve lucide, vous êtes présent, votre cervelle est bien câblée au reste. L’orgasme que vous vivez est alors bien plus qu’un simple orgasme physique, c’est un orgasme mental, poursuit Morley. Nombreux sont ceux qui trouvent que les orgasmes durant les rêves lucides sont incroyablement puissants, et puisqu’il s’agit d’un orgasme de l’esprit, il est d’autant plus profond. »

    Bien que j’aie essayé de tout cœur pendant des années, je n’ai jamais réussi à avoir un rêve érotique lucide. Ma rencontre avec Charlie Morley a ravivé mes espoirs. Son plan est simple et se décompose en trois étapes : vous devez avoir envie de vous souvenir de vos rêves, vous devez tenir un journal de vos rêves (pour habituer et entraîner votre mémoire inconsciente) et enfin, vous devez connaître la science des rêves, c’est-à-dire savoir repérer les motifs récurrents du rêve pour comprendre si vous êtes ou non en train d’en faire un. Par exemple, si vous regardez vos mains et qu’elles ne sont pas tout à fait normales, ou si une horloge se comporte de manière curieuse, c’est que vous êtes dans un rêve.

    Pendant quatre semaines, j’ai suivi ses conseils, tenu méthodiquement mon journal de rêves et cherché des horloges partout. Mon téléphone était rempli de notes décrivant mes rêves sensuels, dont une rencontre torride avec un sosie de Lana Del Rey où nous faisions l’amour dans une mer de gelée rouge, sous le vol tranquille d’oiseaux tropicaux. Mais en dépit de ma bonne volonté, je n’arrivais toujours pas à prendre suffisamment le contrôle de mes songes lubriques.

    La pratique du rêve lucide s’apparente à un art et peut mettre votre patience à rude épreuve avant que vous n’en soyez maître. « Ça ne s’apprend pas en une semaine », confirme Daniel Love, coach en rêve lucide, auteur et fondateur de la chaîne YouTube Lucid Guide YouTube Channel. « Il faut être prêt à consacrer une grande partie de votre vie à cette quête. »

    Mais il affirme que cette aventure n’est pas vaine. « Pas mal de gens dérivent dans la masturbation mentale, mais c’est en réalité bien plus complexe », dit Love. Il est convaincu que le rêve lucide peut apporter des solutions à des problèmes de sexualité, de traumatismes, de confiance en soi ou encore d’image du corps, et tout ça, au sein un espace protégé.

    D’après mon expérience, vous pouvez même résorber vos troubles du sommeil. Étant insomniaque, j’ai souvent du mal à m’endormir et, presque comme par miracle, je me suis mise à dormir mieux. « Les insomniaques trouvent le rêve lucide extrêmement utile, affirme Morley. Cela nécessite de s’endormir en faisant quelque chose, et l’insomnie est l’action de chercher à s’endormir ».

    Même si j’ai fait un paquet de rêves érotiques au cours des derniers mois, je n’avais toujours pas la moindre maîtrise dessus. Dès que je remarquais qu’une horloge déconnait, je reprenais conscience et me réveillais. Mais heureusement, mon expérience avec le doppelgänger de Lana et quelques nuits sans sommeil en moins m’ont laissé un goût de demi-succès. J’ai envie de persévérer.

    Je crois que pour vraiment dompter le rêve lucide, il faut abandonner l’obsession de devenir lucide, nous dit Daniel Love. « Tout comme le secret d’une bonne partie de jambes en l’air réside dans le refus de toute précipitation, une bonne pratique du rêve lucide réside dans la patience envers cette même lucidité. C’est la clef pour une expérience réussie et réjouissante. »

    VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.