Back to top
  • Le temps d'un match, Bauer et redevenu le stade du Red Star

    Vendredi, 11 janvier 2019 03:20:15 De: Vice French RSS feed for https://www.vice.com

    Inutile de nier l'évidence : depuis le début de la saison, les supporters du Red Star font la gueule. Et pas seulement à cause des résultats sportifs décevants et d'une tenace vingtième place au classement de la Ligue 2 – même si tout reste possible à mi-saison. Car le titre de champion du National, s'il a été dignement fêté, a fait naître des larmes : le vétuste mais ô combien charmant stade Bauer n'est pas homologué pour la Ligue 2 et l'exil est devenu une obligation. Les pontes de la Ligue de football professionnel n'ayant pas autorisé le Red Star à jouer au stade Yves-du-Manoir de Colombes, il a fallu retrouver Beauvais. Un drame pour beaucoup !

    Dès lors que le tirage au sort des 32e de finale de la Coupe de France a accouché d'un Red Star-Caen, les sourires sont revenus. L'équipe première allait enfin pouvoir jouer à domicile pour la première fois de la saison, qui plus est face à un club de Ligue 1. Très vite, les 2 999 places disponibles ont trouvé preneur.

    Les haters diront que la défaite a tout gâché, mais l'essentiel n'était peut-être pas le résultat d'un match de coupe de France non ? A voir les visages des uns et des autres, il résidait dans le simple fait de passer un après-midi de foot aux portes de Paris : des bières à l'Olympic, un match de foot dans un stade à l'anglaise mythique, dans une ambiance électrique et enfumée, fumis et marijuana obligent, et un debrief de match, bière à la main toujours. Le foot, le vrai. Même les joueurs de l'équipe première ont dû apprécier... Avant de retrouver Beauvais.

    VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.

    Cet article est publié dans le cadre du partenariat entre le Red Star et VICE et a été réalisé en toute indépendance.